Les biens faits de l’ostéopathie pour les enfants

Dès la naissance de myBoy, nous avons très vite été confronté à un problème important… son sommeil ( et le nôtre…). Myboy est né avec des forceps et nous savions quel traumatisme cette technique engendrait chez le nouveau-né. Dès le retour de maternité, myboy ne pouvait trouver le sommeil que dans nos bras… je vous laisse imaginer les nuits reposantes et agréables que my superwomanwife et moi avons passé à bercer myboy à tour de rôle. Après des recherches assidues pour comprendre et régler le problème, nous nous sommes décidé pour l’ostéopathie.

L’ostéopathie, la solution ?

La grossesse et la naissance peuvent occasionner des déséquilibres chez la maman et le bébé que l’ostéopathe saura détecter et traiter de manière curative ou préventive.

L’enfant en phase de croissance peut hériter de tensions ou dysfonctions post-natales, subir des phénomènes de croissance ou des événements externes.

Ces différentes causes créent des tensions, des sources d’incommodations ou initient des effets secondaires pouvant notamment se manifester au niveau:

  • de la tête: l’enfant penche ou tourne la tête toujours du même côté
  • du sommeil: endormissement difficile ( Bingo…!!!! ), réveils fréquents, cauchemars
  • de la digestion: coliques douloureuses, régurgitations
  • de l’état d’être: un calme ou au contraire une nervosité anormale, agitation

En remontant aux sources du mal, l’ostéopathe libère les tensions, rééquilibre le corps, restitue une harmonie aux effets bénéfiques.

Quand voir l’enfant ?

Dès son premier mois de vie, le nourisson, peut recevoir sa première séance d’ostéopathie.

Ensuite il est recommandé de suivre l’enfant régulièrement dans sa première année de vie pour l’accompagner dans les différentes étapes de son développement. Aujourd’hui myboy a 6 ans et nous continuons à l’amener chez son ostéopathe une à deux fois par année ( il adore ça… ).

Quelques conseils pour savoir quand consulter

Chez le bébé et le nourrisson:

Il est recommandé de consulter l’ostéopathe lorsque le travail a été long et difficile ou très rapide, après forceps ou ventouse, après une position en siège, après une césarienne ou en prématurité, ou lors des troubles suivants : coliques, régurgitation, constipation, problème de succion, trouble de sommeil, irritabilité, torticolis, plagiocéphalie (aplatissement du crâne), larmoiements, congestion nasale ou des voies respiratoires, manque de tonus ou crispations, asymétrie de mouvements, etc.

Chez l’enfant:

Il est recommandé de consulter l’ostéopathe lors de troubles de la posture (scoliose ou dos voûté…) ou de la digestion, constipation, chutes et chocs, infections récurrentes, asthme ou bronchites récurrentes, otites séreuses et affections ORL ou orthodontiques, troubles de l’attention, de la concentration ou du comportement, strabisme, dyslexie, dyspraxie (coordination), énurésie, etc…

Prévenir vaut mieux que guérir. L’ostéopathie aide l’enfant à maintenir un bon équilibre lors de sa croissance par un contrôle tous les 6 mois à 1 an.

Soutien durant la grossesse:

Lors de la grossesse, le traitement soutient le processus naturel des changements physiologiques et bio-mécaniques et prépare le corps de la maman au déroulement optimal du travail.
L’ostéopathie peut aussi aider à soulager dorsalgies, sciatalgies, troubles digestifs (nausées, constipation, reflux) ou circulatoires.

Après l’accouchement, l’ostéopathie aide à récupérer en cas de dorsalgies, de douleurs au coccyx ou pubis, d’incontinence ou d’hémorrhoïdes, d’adhérences cicatricielles causées par une césarienne ou une épisiotomie, de dépression post-partum, de troubles gynécologiques, etc…

Notre expérience personnelle:

Nous sommes aujourd’hui convaincu des biens faits de l’ostéopathie pour nos enfants. Cette technique sur les enfants est très douce et nous les voyons se détendre au fur et à mesure que la séance avance. Lorsqu’ils étaient bébé, nous pouvions réellement voir une différence de comportement avant et après la séance. nos enfants aiment toujours autant ces petits rendez-vous, deux fois par année, qui leurs font un bien fou. Je ne peux que vous conseiller d’essayer ne serait-ce qu’une séance.

Et vous ? Avez-vous déjà vécu une expérience positive avec l’ostéopathie pour vos enfants ? Laissez moi vos commentaires et partage ci-dessous.

Pour finir voici une courte vidéo d’une émission passée sur la Cinq qui traite de ce sujet :

 

8

14 réponses pour “Les biens fait de l’ostéopathie pour nos enfants”

  • Je n’en ai jamais eu besoin pour mes filles, mais j’en ai entendu le plus grand bien autour de moi. Reste qu’il faut avoir une problèmatique précise je crois…J’ai essayé sur moi même après mes grossesses, sans trop de résultats (mais en tout cas rien de pire et les séances étaient agréables!).

    • Hello Picou-bulle, tout d’abord merci pour ton commentaire. Tu as tout à fait raison en précisant que l’ostéopathie
      répond à des problématiques assez précises. En ce qui me concerne, les troubles du sommeil de notre fils ont parfaitement été
      améliorés grâce à cette technique. En conclusion je te rejoins en précisant que faire appel à l’ostéopathie ne peut faire
      que du bien. Belle soirée 😉

  • Bonjour,

    Nous avons fait des séances avec ma fille juste apres la naissance. A la base on y est allé parce qu’elle ne tournait pas bien la tete sur la gauche, l’osteopathie a resolu ce souci en 1 seance. Par contre après on a demandé pour les régurgitaitons, coliques et nuits très difficiles pour le coup les seances n’ont rien changé du tout (seule le fait qu’elle grandisse, >3mois, a changé quelque chose).
    Voila pour notre experience à nous (par contre elle détestait ça et hurlait en continue à chaque fois…)
    A+
    Karine

  • J’avoue avoir eu recours plusieurs fois à l’ostéopathie pour moi et si j’y ai pensé plusieurs fois pour les Enfants, je n’ai pas trouvé le praticien qui me mette assez en confiance pour passer le cap !

    Bel article en tout cas…

    Virginie

  • Hey ! Article très sympa. Ici nous avions eu un problème avec notre fille. A l’âge de 2 ans environ, elle s’arrachait les cheveux… par touffes… Elle était toute pelée sur le devant de la tête. Nous avons fini par trouver une solution (malheureusement pas magique) mais ça a pris du temps.

    Plus tard, notre généraliste ainsi qu’une sage femme que l’on connaît bien nous avait dit que l’ostéopathie marchait vraiment très bien pour ce genre de problème. Ce n’est pas directement lié à ton article mais si ça peut être une piste pour quelqu’un qui a le même problème…

    • Hello et merci pour ton message. L’ostéopathie peut rendre effectivement d’innombrables services et grâce à ton
      message cela pourra peut-être aider certains. J’espère que tout va bien pour ta fille aujourd’hui ?

  • Hello. Très chouette article. Je consulte moi-même un ostéo, et y vais d’ailleurs régulièrement en ce moment pour soulager tous les petits maux de la grossesse.
    J’y ai emmené mon fils après sa naissance pour traiter un torticolis suite à sa naissance par césarienne. Il semblerait que ce soit une conséquence fréquente des accouchements par césarienne…
    Et je compte bien y emmener Numéro2 dès qu’il sera né. Je pense que même si la nature est bien faite, un accouchement reste quand même quelque chose de bien intense pour ces petits bouts.
    A bientôt
    Emilie

    • Merci. De notre côté nous continuons à consulter régulièrement ( ce qui ne fait pas de mal ) et tout comme toi,
      je pense qu’un passage chez l’ostéo après chaque naissance est un bien fait pour nos enfants… tu as raison, un accouchement est très intense
      à vivre aussi pour nos petits bouts.
      A tout bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *